Section

Fondue au chalet CAS du Mont-Soleil

Jolie sortie avec raquettes. Brouillard à l'aller et ciel dégagé pour le retour avec un petit soleil. Chalet La Jonquille chauffé et table mise à notre arrivée. L'accueil de J.R. était chaleureux.

LUNDI X 17 décembre 2018

Fondue à la Cabane CAS La Jonquille, à Mont-Soleil

Organisatrices : Catherine Borel et Nadia Hügli

( au final 24 participant-e-s)

Partis des Gollières dans la grisaille, nous arrivons en plein brouillard au Mont-Crosin. Qu'à cela ne tienne, l'ambiance est chaleureuse et les raquettes sont rapidement chaussées en vue de fouler la petite couche de neige du jour. Par un parcours boisé que l'on imagine vallonné, nous crapahutons dans la nature totalement blanche et cotonneuse, sous l'experte direction de Catherine: quel sens de l'orientation! mieux qu'une cigogne migratrice traversant les yeux fermés des continents entiers sans jamais s'égarer…

Entendant des éoliennes, mais ne les voyant pas, nous arrivons finalement au hameau 'Sur le Brand' et à la Cabane La Jonquille des dames du CAS. Nous sommes au Mont-Soleil, sans voir ni le soleil, ni le sommet!

Le chalet est chauffé; excellent accueil de J.R. qui nous encourage à passer sans tarder à l'apéritif. Il a préparé du thé, dressé le couvert, sorti des bouteilles. Chacun-e s'active pour que les caquelons se remplissent et soient installés sur le poêle à bois; ce n'est pas le coup de feu mais l'on transpire dans la cuisine. Un fumet délicieux remplit les lieux, les conversations vont bon train. et pour conclure ce qui est un vrai festin, des desserts nombreux et délicieux permettent une dégustation quasi gastronomique.

Il faut songer au retour, d'autant plus que des éclaircies menacent. Après s'être préoccupés de la vaisselle, de quelques rangements, laissant les finitions aux bons soins de J.R. nous sautons sur nos raquettes pour emprunter un itinéraire un peu différent, suivant la crête du Mont-Soleil, et finalement retrouvant nos traces du matin un peu plus loin. Cette fois nous voyons non seulement la base des mâts des éoliennes, mais les hélices dans toute leur majesté. Ces machines tournent et bourdonnent sérieusement. En nous rapprochant des voitures, nous en voyons une douzaine simultanément, de même qu'un très beau paysage enneigé. Tout est bien qui finit bien, comme dirait un vieux sage. La dernière sortie de la 10ème année des Lundis X se termine agréablement.

Merci aux organisatrices, à J.R., et à toute la compagnie!

Daniel H.

 

 

 

 

Touren


Juli 2019
Do 25. Jul.  (Rd)
Fr 26. Jul.  (A)
Fr 26. Jul.  (Rd)
Sa 27. Jul.  (A)
Di 30. Jul.  (Rd)
Di 30. Jul.  (Rd)