Du Diemtigtal au Simmental

Course de remplacement : Cormoret-Chasseral-Nods                                                                        Cormoret - Nods par Chasseral Le vendredi 06 septembre 2019 Vu le mauvais temps annoncé un peu partout, sauf dans le Jura, (une exception à la règle !), Genevièveet Mariellenous donnent rendez-vous pour 07h45 à la gare de Neuchâtel, direction Cormoret via Bienne. Nous sommes 6 marcheuses : Katy, Danièle, Nathalie, Geneviève, Marielleet moi, Claire-Lise. Il est 09h00 à Cormoret (700 m) quand nous commençons à marcher. Après avoir cheminé sur une route en légère montée, nous entrons dans une forêt où rapidement le chemin devient plus étroit et raide, parfois caché dans les broussailles. C'est avec stupéfaction que nous voyons plusieurs arbres couchés, souches arrachées, racines tournées vers le ciel. Un de ces malheureux arbres attire particulièrement notre attention : il repose sur une plaque de calcaire et ses racines ont malgré tout réussi à s'allonger et à s'étendre pour puiser leur nourriture : les miracles de la nature ! Le ciel est bas, gris, une légère brume enveloppe la forêt, mais il ne pleut pas. La météo a dû se tromper. Nous progressons dans la bonne humeur, passons par la « Vieille Vacherie » (1080 m), les « Limes du Bas » (1210 m), et les « Limes Derrière » (1360 m) ; des génisses nous regardent passer avec curiosité, elles aimeraient se joindre à nous. Nous voyons les premiers colchiques d'automne.  Un arrêt à l'abri du vent nous permet de nous ravitailler, une boisson chaude est un réconfort. Nous allons ainsi contourner par l'est la « Combe Grède » pour arriver au « Pré aux Anges » (1280 m). Nous suivons le parcours balisé « Villeret - Chasseral » : le nombre de fanions est impressionnant, difficile de se perdre quoiqu'avec le brouillard, on ne sait jamais ! Très joli sentier caillouteux, un peu glissant sur une courte descente. Le paysage change, avec de grands arbres aux troncs couverts de mousse, de vieux érables plus que centenaires, encore très solides, magnifiques.  Des senteurs émanent de cette forêt, animaux et champignons ? mousses ? Un monde mystérieux, sauvage. Nous sortons de la combe et dans la brume Chasseral nous apparait, assez proche. Encore une petite heure et nous arrivons à l'hôtel - restaurant (1550 m) : il est presque midi. Un arrêt pique-nique s'impose ! A l'intérieur, un orchestre « pain-fromage » nous surprend, c'est plutôt sympathique. C'est plein de monde, il ne reste que quelques places … La descente sur Nods (920 m) est très agréable, le vent faiblit dans la forêt, la température devient plus agréable. Geneviève trouve des « écailleux » : voilà une bonne cassolette en perspective ! Depuis Nods nous prenons le bus pour « Les Prêles » et là nous sautons dans le funiculaire qui nous descend à Ligers : sous nos yeux, le lac de Bienne avec l'Ile de St Pierre et une petite partie du lac de Neuchâtel. Les lacs apparaissent comme argentés dans la lumière blafarde. C'est un très beau spectacle.  Depuis Ligers nous rejoignons Neuchâtel en train. Malgré le temps maussade, quelle magnifique randonnée Geneviève & Mariellenous ont organisée ! Merci à toutes les deux pour avoir programmé cette randonnée de « dernière minute ». ___________________________________________________________________                                                                                              Claire-Lise Jeanneret  

Touren


September 2019
So 22. Sep.  (C)
Di 24. Sep.  (Rd)
Mi 25. Sep.  (Rd)
Do 26. Sep.  (Rd)
Sa 28. Sep.  (C)
Sa 28. Sep.  (Div)