Goulottes au Mont Blanc

« Première sortie avec le CAS Neuch' pour votre narrateur; je rencontre pour la premièr  fois Ludo, John et Rolf, 3 chefs de course rien que pour moi, le luxe!  Nous prenons la route, petite pause café puis montée dans la vallée du Reichenbach. Nous préparons le matériel et définissons les binômes, je serai avec John. La marche d'approche est agréable quoi qu'un peut fraîche, normal, nous sommes encore dans l'ombre. Après 1h15 nous arrivons au pied de la voie, elle démarre très gentillement. Nous progresserons en corde tendue jusqu'au sommet du petit Simelistock. Un rappel nous permet de prendre pieds sur le col qui nous permettra d'atteindre le point culminant de notre itinéraire. Dès lors, la voie est assez exposée et un peu plus technique, il est temps de se mettre en mode « grimpe ». Le rocher est sain, bien qu'un peu patiné par endroit. Ainsi après 4 longueurs, dont la dernière sur le fil de l'arête sommital, nous prenons pieds sur une dalle horizontale dont le relais est mal équipé. Quelques lignes gribouillées dans le gipfelbuch puis nous entammons une série de rappel jusqu'au Simelisattel. Encore un rappel et nous prenons pieds sur une dalle inclinée assez délicate entrecoupée de ruissellements des névés amonts. Le dernier rappel nous mène sur le plateau verdoyant de l'Oschsetal.  On aperçoit déjà la cabane de l'Engelhorn et sa bière providentielle ainsi que ses commodités. Une excellente course réalisée en un peu moins de 9h (collation comprise) et une météo de rêve pour la cordée Helvético-Germano-Britanique. Fred Pereira pour le CAS neuchâtel. »

Touren


Oktober 2019
Do 24. Okt.  (C)
Fr 25. Okt.  (Rd)
Sa 26. Okt.  (C)
So 27. Okt.  (E)
So 27. Okt.  (E)
Mo 28. Okt.  (Rd)